endemia.nc

English Français Se connecter flux RSS
  [+options]
endemique
protegee

sep Neocallitropsis pancheri (Espece)

auteur: (Carrière) de Laub.
Taxonomie directe: Tracheophytes > Gymnospermes > Cupressaceae > Neocallitropsis > Neocallitropsis pancheri

Statut Provincial: Espèce protégée en Province Sud
Statut IUCN: ...
Statut CITES: ...

sep Base externes

Consultez les informations disponibles dans d'autres bases/indexes :

Description Générale

Petit arbre de 2 - 10 m trés rarement plus; écorce s'exfoliant en lambeaux fibreux; port pyramidal au stade juvénile, en boule et tortueux au stade adulte.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce encore assez commune dans le Sud de la Grande Terre a été observée en petites populations éparses et distantes à Dumbéa, Tontouta, Ouenghi et au sommet du Mt Paéoua.

Habitat

Souvent dans le maquis ouvert, plus rarement en formation paraforestière plus fermée (M)

Substrat

Sol érodé sur substrat ultramafique ou induré sur cuirasse ferrallitique

Feuille

idem le genre

Phénologie (Fleur)

Cônes à pollen 8 - 10 x 6 mm

Fruits

Cônes à graines 10 x 8 mm ; 1 - 4 graines par cône, 6 x 2 mm.

Particularité

Cette espèce est aujourd'hui rare et menacée.
Son architecture est conforme au Modèle de Rauh.
 

Synonymes

Eutacta pancheri Carrière

sep Répartition géographique

Référence: Herbier du centre IRD de Nouméa (rouge) et les contributeurs du site Endémia (bleu).


Coordonnées GPS sont arrondies à la minute.

sep 4 commentaire(s) pour « Neocallitropsis pancheri »

peyrot roderic 14/01/2004 @22h09 :
quand j'étais gosse ,on m'a toujours parlé de cet arbre des chutes de la madeleine comme étant stictement protégé.....et aujourd'hui je trouve à la vente son huile essentielle chez un grossiste français!!!!
je vais me renseigner plus.
Celine 21/11/2006 @09h10 :
Merci, ces fiches sont très utiles et très suivies !
Au sujet de cet arbre, ses huiles sont très coûteuses et très recherchées, oui.
jacques fauchier 04/05/2009 @11h55 :
Bonjour

J'ai une belle photo macro des feuilles de l'espece prise dans la province du sud. Comment la mettre au site?
Merci
==>> la transmettre par email à contact arobas endemia point nc
Pierre Cabalion 08/12/2009 @19h29 :
L’huile essentielle de « neocallitropsis » a longtemps été utilisée comme fixateur de parfums. Neocallitropsis pancheri (Carrière) de Laubenfels, est une cupressaceae endémique de la Nouvelle-Calédonie dont le bois a été sur-exploité jusqu’à l’interdiction totale de coupe, en 1942 (Papineau 2002). Ce fut l’une des premières mesures de conservation d’une « espèce utile » qui risquait alors de devenir une espèce éteinte. Cette mesure a été reprise une soixantaine d’années plus tard (Province Sud, délibération 1999). Cependant des autorisations ponctuellement accordées de commercialiser des troncs de neocallitropsis morts (collectés p.ex. à Yaté au fond du lac quand il est vidé pour contrôle du barrage) ont brouillé la perception du statut de l’espèce par le public, ce qui risque d’encourager les coupes sauvages. Une illustration est à voir sur Internet où coexistent des pages officielles sur la protection de l’espèce et des pages commerciales proposant ce produit sous le nom ancien d’« huile d’araucaria », encore vantée en 2008, soit 66 ans après l’interdiction de coupe, pour « son odeur fine et ses excellentes qualités fixatrices » en parfumerie. Dans ces condition, c'est un parfum trouble.

sep Commenter « Neocallitropsis pancheri »

La publication de commentaires est restreinte aux utilisateurs disposant d'un compte Endémia afin d'éviter les abus :